Commencez dès aujourd’hui votre voyage vers l’indépendance financière 🚀

Commencez dès aujourd’hui votre voyage vers l’indépendance financière 🚀

Attention si vous suivez la règle des 4% du mouvement FIRE.

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la règle des 4% ? Cette règle qui vous promet l’indépendance financière grâce à vos investissements en bourse. Cette règle, très utilisée par les adeptes du mouvement FIRE, vous permet de calculer combien d’argent vous avez besoin pour générer par exemple 2’000 € par mois pendant votre retraite anticipée.

Dans cet article, on va découvrir l’origine de cette règle et comment elle fonctionne. Ensuite, on va voir ce qui pourrait se passer si la bourse s’effondre au moment où vous voulez prendre votre retraite. Et pour finir, je vous parlerai de mon avis personnel et de ce que je pense de cette règle des 4% du mouvement FIRE.

Commencez dès aujourd’hui votre voyage
vers l’indépendance financière 💰

D’où vient cette règle de 4% ?

Dans les années 1990, des professeurs en finance de l’Université du Texas aux États-Unis ont analysé le taux de retrait dans la fortune de quelqu’un pendant sa retraite. Dans cette étude, ils ont découvert que, statistiquement, votre fortune investie en bourse restera intacte si vous ne consommez que vos rendements à hauteur de 4% du montant total de votre portefeuille. Et ceci est rendu possible grâce à la croissance régulière de la bourse.

trinity_study
La « Trinity Study »

Ces 4% devraient vous permettre de subvenir à vos besoins pour l’année. En ne consommant que 4% de votre portefeuille investi alors celui-ci restera intacte en moyenne. Bien sûr, il y aura des années de baisse, mais si on lisse le rendement sur plusieurs années alors la valeur totale de votre portefeuille devrait rester stable.

règle 4% cours

Généralement, des placements bien investis en bourse rapporte entre 6-7% par année en moyenne. En soustrayant l’inflation qui est de 2% en moyenne, on tombe autour de notre 4% de rendement brut.

Un exemple concret avec 2’000€ par mois.

Si vous avez besoin de 2’000€ par mois pour vivre, vous avez donc besoin de retirer 24’000€ par année pendant votre retraite.

Pour calculer le montant total que vous devriez investir pour que ces 4% représente 24’000€ par année, on va faire un produit en croix pour simplifier les choses :

règle 4% calcul

Donc pour obtenir le chiffre du 100% (c’est-à-dire la valeur totale) de nos investissements, on fait : 24’000 * 100 / 4 = 600’000 = 24’000 * 25

Ce qui revient à multiplier le total de nos dépenses annuelles par 25.

Donc si je souhaite retirer 4% de mes investissements pour pouvoir financer mon mode de vie à 2’000€ par mois, j’ai besoin d’investir 600’000 €. C’est généralement ce que les gens appellent le montant ou objectif FIRE.

Il existe aussi des calculateurs en ligne où vous pouvez vous calculer quand vous pourrez être indépendant financièrement selon l’argent que vous arrivez à épargner tous les mois.

Dans mon cas personnel, j’arrive à épargner environ 30% de mes revenus. D’après ce calculateur, je pourrais prendre ma retraire anticipée dans 27 années. Mais cela suppose évidemment que j’investisse l’intégralité de mon épargne dans des actions tous les mois. Je vous invite à vous aussi à calculer vos dépenses annuelles et à jouer un peu avec ce tableau pour avoir une estimation dans combien de temps vous pourrez prendre votre retraite selon ce modèle.

De manière générale, on constate que plus votre taux d’épargne sera important, plus vite vous pourrez être indépendant financièrement.

networthify
Pour savoir quand vous pourrez être indépendant financièrement : Networthify
Il vous suffit d’indiquer vos revenus annuels (annual income), vos dépenses annuelles (annual expenses) et la valeur de votre portefeuille actuel (portfolio value), le restant étant calculé automatiquement.

Bon et c’est bien joli tout ça mais si la bourse s’effondre au moment où je veux prendre ma retraite, que se passe-t-il ?

Et si la bourse s’effondre ?

Scénario catastrophe

Tout s’effondre.

Personnellement je n’y crois pas. Bien sûr, il y aura des crises boursières qui dureront plusieurs années mais je pense qu’on réussira à les surmonter. Le système capitaliste actuel va peut-être subir des bouleversements mais je doute qu’il s’effondre complètement.

Après imaginons qu’il se passe un truc à la « Walking Dead », ça signifierait que toutes les entreprises du monde auront fait faillite en même temps. Là on entrera dans une nouvelle ère et l’argent que j’aurais perdu en bourse sera la dernier de mes soucis. Mon seul intérêt à se moment là sera de survivre, trouver de l’eau et chasser pour me nourrir.

walking dead

Scénario réaliste

L’autre possibilité plus réaliste est qu’au moment où je veux prendre ma retraite, nous sommes en pleine période de crash.

map bourse mai 2022
Comme par exemple en ce moment, en mai 2022.

On constate ici l’importance d’avoir un portefeuille bien diversifié car vous pourriez retirer 4% sur vos actifs qui performent le mieux pendant cette mauvaise passe. Parce que même en période de crise, il y a toujours un ou deux secteurs qui s’en sortent un peu mieux. Pendant la pandémie du Covid, on avait vu que les secteurs tech comme Amazon ou Google s’en sortaient pas trop mal. Donc pourquoi ne pas vendre 4% de vos actions dans ces domaines.

L’alternative, c’est de retirer 4% par année quoi qu’il arrive, même si le marché est en baisse. Et quand le marché se redressera, alors vous commencerez à faire de meilleurs rendements, supérieurs à 4%, ce qui comblera vos pertes pendant la crise.

On voit donc que cette règle prend en compte les périodes de crise et l’inflation. Mais on oublie un détail important selon moi. La règle a été créée à l’aide de données historiques sur les rendements des actions entre 1920 à 1970. La bourse se portaient suffisamment bien pour qu’on puisse retirer 4% tout en conservant un portefeuille stable. Mais beaucoup de choses ont changé depuis cette époque…

Attention à la règle des 4%

Les données historiques ne représentent pas les données futures.

L’étude initiale de la règle des 4% se base sur une période de 30 années que les chercheurs ont sélectionné entre 1920 et 1970, avec un portfolio composée de 50% d’actions et 50% d’obligations. Sur cette base, ils ont un risque d’échec de 0%.

Sauf que désormais, on vit plus longtemps qu’au XXème siècle. Et avec les progrès de la médecine, on va facilement atteindre les 100 ans d’espérance de vie d’ici plusieurs dizaines d’années. Donc imaginez, si on veut prendre une retraite anticipée à 50 ans et qu’on vit jusqu’à 100 ans alors ça veut dire qu’on va être « retraité » et qu’on va se servir des rendements de nos investissements pendant 50 ans !

Le risque d’échec augmente de 15% si on souhaite vivre de 4% de ses investissements pendant 40 ans. Et on va même jusqu’à 30% de risque d’échec si on se base sur 50 ans. Cela signifie 1 chance sur 3 d’échouer, et là d’un coup on réfléchit un peu plus à cette stratégie…

Parce qu’il y a évidemment un risque d’utiliser des données historiques pour construire des espoirs dans le futur. Le monde d’aujourd’hui n’est pas le même que le monde des années 60.

Atteindre le montant FIRE

Maintenant prenons un autre facteur : atteindre cet objectif d’investissement. On l’a vu avant avec notre exemple, pour avoir 2’000 € par mois, il nous faut investir 600’000 € dans des actifs qui ont un rendement moyen d’au moins 6-7%.

On va dire qu’on commence à avoir un salaire décent à 30 ans et on veut prendre notre retraite anticipée à 50 ans. On a donc 20 ans pour se construire un portefeuille d’au moins 600’000 € en bourse. Si on fait le calcul, ça veut dire qu’il faut investir 30’000 € par année, soit 2’500 € par mois.

Et si on veut un minimum profiter de la vie pendant cette période, ça va être très difficile sans se priver.

J’ai aussi fait ce calcul dans mon cas personnel, et je suis tombée à 1’350’000 CHF à investir. Et attention, ici on parle bien du montant à investir de ma poche, et non de la valeur de mon portefeuille. Je doute sincèrement que je puisse atteindre un tel montant à investir sans vivre dans une cabane dans les bois. Et j’ai clairement pas envie de vivre comme ça.

Ne soyons pas trop pessimiste.

Après même si vous arrivez à atteindre un tel montant parce que vous générez beaucoup de revenus ou que vous avez peu de dépenses, je doute que vous arrêtiez de travailler réellement à 50 ans. Vous allez peut-être faire une activité qui vous plait plus que votre job actuel mais qui ne paye pas autant. Et vous allez quand même toucher un revenu qui vous permettra de moins consommer vos investissements.

A ne pas oublier aussi que cette règle se base uniquement sur votre fortune investie. Si vous êtes en France ou en Suisse, vous avez normalement un système de retraite qui promet un peu d’argent vers vos 65 ans. Enfin en théorie 😉

D’ailleurs, si vous êtes en Suisse, je vous encourage vivement à ouvrir un 3ème pilier pour faire des économies d’impôts et vous créer un joli complément à la retraite. Je vous en parle plus en détails dans cet article : Comment fonctionne la retraite en Suisse ?

Mon avis personnel sur la règle des 4% du mouvement FIRE.

Personnellement, cette règle des 4% n’est pas mon objectif parce que le montant à atteindre me semble beaucoup trop important et lointain pour que ça puisse me motiver au quotidien. J’aime l’idée d’être indépendante financièrement un jour et pouvoir me créer une source de revenu passif avec mes investissements mais ça ne dicte pas ma vie actuelle.

Vous l’aurez compris, je ne suis pas fan à 100% du mouvement FIRE. Comme j’en avais déjà parlé dans un précédent article sur les différentes stratégies, j’aime plutôt l’approche où on continue de travailler. On travaille à hauteur de 50%-60% tout en profitant de la vie, en faisant des weekends prolongés et en partant en vacances. Dans mon cas, j’utiliserai plutôt une « règle des 2% » pour retirer un petit revenu complémentaire chaque année.

2 réflexions sur “Attention si vous suivez la règle des 4% du mouvement FIRE.”

  1. Bonjour,

    Je viens de découvrir votre blog qui est intéressant avec votre vision de jeune adulte 🙂

    Cette semaine, j’ai aussi découvert un autre blog qui parle de la retraite (https://maretraite.ch) qui est une vrai source d’information et qui pourrait vous intéresser.

    Continué comme ça, je me réjouis de lire vos prochains articles.

    meilleures salutations,
    STG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *