Il était une fois une jeune adulte qui réalisa qu’elle devait travailler pendant 40 ans

Le jour où j’ai signé pour mon premier CDI, j’ai eu une prise de conscience concernant ma vie professionnelle. J’ai réalisé que j’allais devoir travailler pendant 40 ans…

Travailler pendant 40 ans

Travailler pendant 40 ans : le début d’un long chemin.

L’année de mes 25 ans, j’ai eu grosse une prise de conscience concernant ma vie professionnelle. Surtout par rapport à ce qui m’attendait par la suite. J’ai réalisé que je venais tout juste de terminer mes études et je commençais le long chemin du travail et de la vie active, j’en avais pour 40 ans.

Devant moi, je voyais 40 ans à faire un travail 8h par jour, et ce 5 jours par semaine. Pendant 40 ans !

Et j’ai même compté : au total, je devais travailler pendant au moins 75 200 heures (et j’ai décompté les 5 semaines de vacances !) avant de pouvoir d’accéder à la retraite promise. Ça me semble être une éternité avant de pourvoir faire ce que je veux quand je le veux et où je le veux.

Le mouvement FIRE.

C’est depuis ce moment-là que j’ai commencé à chercher une solution, à essayer de me créer ma propre retraite afin d’arrêter de travailler avant les 65 ans réglementaires (peut être même pire !). J’ai commencé à regarder sur différents blogs et j’ai entendu parler de liberté financière et plus particulièrement du mouvement FIRE aux Etats-Unis (Financial Independance, Retire Early pour Indépendance Financière, Retraite Anticipée). Pour y arriver, je me suis dit que je devais gagner plus d’argent. Puis, j’ai commencé à réfléchir à la raison profonde de tout ça.

D’ailleurs, j’en parle plus en détails dans cet article : Le mouvement FIRE : Indépendance Financière, Retraite Anticipée

Pourquoi veut-on gagner toujours plus d’argent ?

J’ai beaucoup réfléchi et je me suis alors demandé pourquoije voulais arrêter de travailler plus tôt, pourquoi je voulais gagner plus d’argent. Pour acheter plus de choses ? Acheter un château ? Voyager en classe business toutes les semaines ? Vivre de fruits et de mojitos sur une plage de sable blanc. Non, même pas. C’est peut être sympa 5 minutes mais pas pour des années. Et j’ai compris que le noyau central de tout ce raisonnement était le temps.

Avoir du temps pour vivre une vie qui a du sens pour moi, avoir du temps pour passer être avec les gens que j’aime, avoir du temps pour profiter de la vie simplement.

Le temps est notre ressource la plus importante, on a tous 24h dans une journée mais il y a des moyens pour ne plus en gaspiller inutilement.

On peut gagner plus de temps en arrêtant de faire des choses qu’on n’aime pas. Par exemple, faire un travail qui nous apporte aucune valeur, un « bullshit job », un travail vide de sens. Dans ce type de travail, on passe un tiers de notre journée à travailler pour quelqu’un d’autre, pour un but qui n’est pas le notre (et à long terme, un tiers de notre vie !). Nos réelles envies sont bien souvent réprimées et cachées pour éviter toute déception. Ce qui m’a amené progressivement à m’intéresser à ces trois sujets pour essayer de gagner du temps :

  • Minimalisme : réduire ses possessions pour gagner du temps et se concentrer sur les choses qui ont vraiment de la valeur.
  • Productivité : être productif pour ne plus perdre du temps à procrastiner.
  • Finance : diversifier ses sources de revenus et être libre financièrement pour faire un travail qui a du sens.

En conclusion, voici ce que je dirais à propos de l’argent :

L’argent ne rend pas heureux mais il permet de gagner du temps pour faire ce que l’on aime vraiment.

Bonus_template_budget
Vous recevrez mon modèle de budget sous la forme d’un Google Sheet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *