Défi 30 jours de minimalisme : le bilan

Toujours en quête de simplicité et de minimalisme, j’ai voulu passer à la vitesse supérieure en essayant le défi 30 jours de minimalisme.

Défi 30 jours de minimalisme

Pourquoi le défi : 30 jours de minimalisme ?

Après mes premiers pas dans le monde du minimalisme, j’étais à la recherche d’astuces pour accélérer ma démarche et trier encore plus d’objets. J’ai commencé à lire des livres, des blogs, à regarder des vidéos sur Youtube (la liste des ressources que je vous recommande est ici : Minimalisme: les 5 ressources pour vous aider à avancer).

Et je suis tombée assez naturellement sur le blog de référence aux Etats-Unis : « The Minimalists« . Sur un de leur article, les deux blogueurs proposaient de faire le challenge « 30-Day Minimalism Game ». Ce challenge consiste à faire une session de tri répartie sur un mois. Et pour cela, il faut se débarrasser d’un objet le premier jour, deux objets le deuxième jour, trois objets le troisième jour et ainsi de suite… jusqu’au 30ème jour où on élimine 30 jours. Au total, cela revient à 465 objets ! Vous pouvez en avoir un aperçu vidéo ici :

Les résultats en image.

Les premiers jours étaient assez simples, je trouvais même quelques idées pour le lendemain. Pour garder une trace de mon parcours, j’ai pris en photo tous les objets dont je me suis débarrassée chaque jour (vous pouvez voir un extrait sur les images suivantes).

Evidemment, plus on avançait dans le mois, plus ça devenait difficile de trouver autant d’objets. Il y avait des jours où je n’arrivais tout simplement pas à trouver x objets le jour x. Comme vous pouvez le voir sur les photos par exemple, je n’ai pas réussi à réunir le total d’objets pour le jour 22 où je n’ai jeté « que » 5 paires de chaussures, ce qui en soit était assez important pour moi.

Chaque jour, je notais combien d’objets j’avais pu réunir et combien il en manquait pour compléter l’objectif du jour. Je comptais bien rattraper le retard et aller au bout de ces 465 objets. Voici un aperçu des autres objets que j’ai rassemblés durant les semaines qui ont suivi le défi :

Je n’avais réussi le challenge dans le temps imparti mais j’avais au moins terminé et atteint le nombre de 465 objets. Lorsque j’y suis arrivée, il s’était écoulé à peu près 2 mois, au lieu des 30 jours initialement prévus.

Le guide que j’ai utilisé pour ce défi 30 jours de minimalisme.

Pour aller au bout de ce challenge, je me suis fixée quelques règles qui m’ont bien aidées, surtout pour trier ce qui avait une valeur sentimentale. J’ai crée une sorte de roadmap, inspirée des diagrammes ULM (ce sont des schémas qui permettent de décrire visuellement un processus avec des actions et des étapes bien définies). Chaque étape est composée d’une question qui répond par oui ou par non.

L’idée avec ces règles un peu « strictes » c’est d’avoir une ligne directrice, pour éviter de se poser trop de questions lorsqu’on est face à un objet. Son but est de limiter au maximum les moments de friction où on hésite entre conserver ou jeter. Chacune de mes affaires a donc suivi ce parcours pour en arriver à une conclusion : on garde, on vend, on donne ou on jette.

J’ai aussi crée un petit calendrier que j’avais mis bien en évidence dans mon appartement pour suivre le défi (et surtout pour noter si j’avais accompli l’objectif du jour ou non).

Ce que le défi des 30 jours de minimalisme m’a apporté.

Étonnamment, je n’ai pas vu une grande différence de place dans mon appartement de manière générale. Ma garde-robe a été un peu allégée, tout comme ma cave où j’ai pu trouvé mal pas d’affaires à jeter. J’en ai également profité pour numériser tous mes papiers administratifs, et je ne possède plus qu’un classeur « physique » nécessaire pour les documents originaux.

Quand on y pense, je me dis que 465 objets étaient présents dans mon appartement sans qu’il y ait vraiment de raison à leur présence. Il faut croire que ces objets étaient déjà bien cachés. Car je n’ai regretté aucun de ces 465 objets.

Mais surtout, l’aspect très positif de ce défi c’est qu’il m’a rapporté un peu d’argent. Au total, uniquement au cours de ce défi de 30 jours, j’ai vendu quelques affaires pour environ 350 CHF 💰

Vous voulez vous aussi tenter ce défi ?

Idéalement, je vous conseillerai de trouver un(e) ami(e) ou un membre de votre famille pour le réaliser avec vous. Envoyez-vous des photos des objets jetés jour après jour. Cela permet de garder la motivation car vous savez que quelqu’un s’attend à ce que vous ne rompiez pas la chaine. Sinon, nous pouvez aussi poster vos résultats Instagram en suivant le hashtag #Minsgame

Vendez le maximum, on a beaucoup plus de facilité à trier nos affaires quand on sait qu’elles peuvent nous rapporter un peu d’argent.

Je vous recommande aussi d’attendre quelques jours avant de passer à la déchèterie, pour éviter tout regret. Si vous n’êtes pas prêt à laisser partir quelque chose, alors ne le faites pas.

Bon courage à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *